La garçonnière

41Yb1uRXxML__

Les souvenirs sont libres. Il se jouent de nous. Ils s’amenuisent, ils se dilatent, ils se rétractent, ils nous évitent ou ils nous foudroient. Une fois engendrés par la vie, ils en deviennent les maîtres. Ce sont les petits soldats du temps avec lesquels il nous rend fous. Sans souvenirs, nous serions des hommes libres. La mémoire est une mauvaise fée du temps. Les souvenirs en sont les forces obscures. Aucun souvenir n’apporte la joie réelle, la sérénité. Regrets, remords, les souvenirs sont des tas de petites cloches discordantes qui vibrent en nous. Et plus la vie passe, et plus la petite musique des souvenirs dissone. On croit être soi, mais on n’est rien d’autre que ses souvenirs.

 

Argentine. Buenos Aires. 1987. Epoque post-dictatoriale. Une société fébrile, mal remise de ses tourments, un climat délétère, empreint de la pesanteur et des affres de l’après. De l’après junte militaire. De l’après souffrance. Une toile de fond sur laquelle vient se nouer un métissage entre thriller, drame historique et mélo intimiste.

Un psychanalyste. Sa charmante épouse. Un meurtre. L’intimité des séances pour seule piste. Jalousie. Imposture des âmes à l’honneur. Histoire haletante d’un crime passionnel. Une histoire vraie sous la plume d’Hélène Grémillon. Un délice. Hélène Grémillon, que vous avez peut-être déjà rencontrée dans Le Confident, écrit comme on marche, déterminée, sans trop se regarder écrire, … volonté évidente de maintenir un rythme qui va crescendo pour éclater en pointe dans le dénouement qui vous laisse là. Essoufflée.

Le passé, le présent… Ce que le passé peut faire du présent… Ça paraît basique, ça ne l’est pas.

Comment aime-t’on ? Pourquoi aime-t’on ? Avec qui vit-on ? Le désamour est-il une fatalité ?

Véritable page turner comme on les aime, sous le thème du paysage humain. Parfois beau. Parfois laid.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s