La Mécanique du coeur

La Mécanique du coeur

« Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. car alors pour toujours à l’horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau. »

Présentation de l’éditeur
Édimbourg, 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Mi-sorcière mi-chaman, la sage-femme qui aide à l’accouchement parvient à sauver le nourrisson en remplaçant le cœur défectueux par une horloge. Cette prothèse fonctionne et Jack vivra, à condition d’éviter toute charge émotionnelle : pas de colère donc, et surtout, surtout, pas d’état amoureux. Mais le regard de braise d’une petite chanteuse de rue mettra le cœur de fortune de notre héros à rude épreuve : prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais jusqu’aux arcades de Grenade et lui fera connaître les délices de l’amour comme sa cruauté.

Conte désuéto-moderne mâtiné de western-spaghetti, La Mécanique du Cœur vibre d’une rugueuse force poétique où l’humour est toujours présent.
Mathias Malzieu soumet aux grands enfants que nous sommes une réflexion très personnelle sur la passion amoureuse et le rejet de la différence, donnant naissance à un petit frère de Pinocchio qui aurait fait un tour chez les Freaks de Todd Browning.

Biographie de l’auteur
Auteur, compositeur et interprète, Mathias Malzieu est le chanteur survolté de l’un des meilleurs groupes de rock français : Dionysos. Il est également l’auteur d’un recueil de nouvelles et d’un bouleversant premier roman, « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi »… sur lequel je vais évidemment me précipiter. Evidemment.

Il doit rester quelques rêves d’enfant cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d’adulte.

« La Mécanique du cœur« … Quel beau titre!…

 

On s’y laisse mener, comme dans une danse,  par l’incroyable musicalité du texte qui déroule avec fluidité un conte d’une beauté quasi irréelle. Un peu comme on tombe amoureux… Simplicité, naturel, pureté, parfum de bohème… Mathias Malzieu nous replonge dans une sorte d’insouciance. Son écriture est d’une rare beauté: ésotérique, fantastique, innocente, envoutante, douce, rêveuse… Qui d’entre nous n’a jamais ressenti la mécanique de son cœur s’emballer, puis ralentir, presque jusqu’à s’arrêter, rouiller un temps, se tordre à nouveau… pour repartir de plus belle, avant la prochaine oxydation du pédalier à aimer?… Qu’il lève la main… Qu’il se présente!… Qu’il se dénonce!…

La solution à ces déboires « mécaniques »?… Un horloger (joli clin d’œil à mon rapport à la temporalité!…)? De jolis mots?…

Ce qui fait tout le charme de La Mécanique du Coeur, c’est bel et bien le style poétique et décalé de l’auteur qui oscille entre magie et amertume, humour et tristesse. Ce court roman prend des allures de fable, de conte initiatique, à la fois cruel et onirique. Mathias Malzieu nous entraîne sur le fil de la douleur. On oscille entre merveilleux et violence, savourant la beauté des mots et des métaphores, un peu à la Boris Vian. Une ode à l’amour et à la différence. En tout cas, moi, cette élégie magique m’a émotionnée.

Une fois cette petite merveille de conte refermée, les mots de Mathias Malzieu résonnent encore… en images…  et avec eux, ses rêves, sa folie et son trait de génie. A se demander où il est allé chercher tous ces mots, qui sonnent si justes – Et Dieu sait si les mots justes me touchent! – . Magie à l’horizon!

Publicités

Une réflexion sur “La Mécanique du coeur

  1. J’aime beaucoup ce livre, je trouve que c’est une gigantesque métaphore de l’amour, la fin m’a un peu déboussolé, à vrai dire je n’ai pas trop compris, j’aurais aimé qu’il en soit autrement. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s