Juste avant le bonheur

9782226248305m

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fée. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui tendre la main. Emu par leur situation, un homme généreux les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-elle enfin en train de tourner pour Julie ?
Agnès Ledig, auteur de Marie d’en haut, Coup de cœur du grand prix des lectrices de Femme Actuelle, possède un talent singulier : celui de mêler aux épisodes les plus dramatiques de l’existence optimisme, humour et tendresse. Dans ce roman où l’émotion est présente à chaque page, elle nous fait passer avec une énergie communicative des larmes au rire, elle nous réconcilie avec la vie.
Juste avant le bonheur fait partie de ces (trop) rares livres qu’on a envie de rouvrir à peine refermés, tout simplement parce qu’ils font du bien !

Lire un extrait

« Ne baisse pas les bras, tu risquerais de le faire deux secondes avant le miracle ». Proverbe arabe.

 

On a tous connu un de ces moments où rien ne va. Où rien ne va plus. Certains vous parleront de mauvais karma ou de série noire, d’autres vous avanceront la loi de Murphy. D’autres encore se réfugieront spontanément dans une bulle d’incertitude, un peu floue, un peu machinale… Occupant à tout-va leur espace et leur temps.
Ce sont ces jours où l’on se dit « à quoi bon? ». Il nous arrive de désespérer, d’avoir envie d’abandonner, de lâcher prise, de couper le dernier fil d’espoir, de baisser les bras. « Juste avant le bonheur« , c’est un de ces moments là, sous la plume d’Agnès Ledig. C’est aussi une douche de vie. C’est aussi le goût de la renaissance. C’est là où la solitude est malmenée. C’est là où il y a du lien. C’est là où il reste un espoir. Des ressources. Un espace de foi dans la vie. C’est ce moment tout particulier, où un sourire, une rencontre, viennent éclairer une journée, alors qu’elle avait commencé sous un ciel couvert.

La métaphore de celui qui veut aider un ami, tombé dans un trou, est très parlante. Cet ami a besoin d’une main. Il n’a pas besoin que nous le rejoignons au fond dudit trou… L’art de rester juste au bord du trou… de se pencher juste ce qu’il faut pour tendre la main tant attendue… Attention! Pas trop!… le trou est profond!… Pas trop, mais juste assez… comme sur un fil…

C’est sur ce fil-là qu’Agnès Ledig conjugue joies et craintes dans un frisson acidulé et délicieux. « Juste avant le bonheur » offre l’inattendu et la douceur, dans un jeu de contrastes, de mots choisis. Ni trop lourds. Ni trop légers. Agnès Ledig reste sur ce fil, sans sombrer dans le pathos. Piquant. Pénétrant. Inspirant.

Un livre qui va bien pour habiller la fraîcheur de ce mois de septembre!

Revue de presse

Le deuxième roman d’Agnès Ledig fait partie de ces livres qui parlent au coeur et dont on raffole. –Pleine Vie

Biographie de l’auteur

Sage-femme dans la région de Strasbourg, Agnès Ledig, 40 ans, découvre son don pour l’écriture en tenant son journal pendant la maladie de son fils, atteint de leucémie. En 2011, elle publie un premier roman, Marie d’en haut, aux Nouveaux Auteurs, repris par Pocket.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s