Le quatrième automne

Le quatrième automne

C’est un terrible accident qui broie l’enfance de Julien. Hôpital, rééducation, la réparation du corps est en bonne voie, mais sa voix se brise sur les mots. La parole devient tourment. Il a quatre ans à sa sortie, les feuilles tombent.

Son quatrième Automne.

Dehors le regard d’autrui a changé. Incompris, isolé, seul dans sa bouche, il souffre des maux qui le rongent.
Fustigé par la réalité, prisonnier de ses rêves, il voudrait exister.
La vie, plus puissante que le désespoir, donnera sa chance à Julien. Fort de sa volonté d’être, il fera des rencontres, petits bouts de chemin partagés, qui le grandiront. Mais c’est une femme qui lui offrira l’envie de réussir l’ultime épreuve.

Témoignage d’une souffrance, ce roman donne la mesure de l’exclusion dont le seul critère est la différence. Julien se raconte avec émotion et nous donne une leçon d’humour sur la vie.

Mes journées sont calmes, elles se ressemblent toutes. Je ris, participe à la vie de famille, donne du sourire à mes proches et fais des projets pour mes études. Le soir venu, je m’abandonne à mes songes. Si seul. La nuit, je ne dors pas, je construis des jours heureux, ceux que je ne vivrai jamais. J’imagine des dialogues infinis où je suis libre de parler. Dans mes rêves, je suis un hautparleur. Je ne ressens pas la moindre émotion à l’idée de me donner la mort. Jamais je ne me suis senti si proche de la délivrance. Je renonce à ce monde qui ne veut pas de moi et aux autres dont je ne veux plus. Renoncer au silence sera sans importance.

Telle est mon existence, si frêle, qu’elle vacille dans le vent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s